Eliquide DIY, Eliquide pas cher en ligne

5 Mythes sur le vapotage qui vous surprendront

comment amplifier un throat hit
5/5 - (2 votes)

Non, la vape n’est pas aussi nocive que la cigarette, et elle ne provoque pas de “poumon en pop-corn”.

Les autorit√©s ont attribu√© au vapotage une s√©rie de pathologies et de d√©c√®s li√©s √† des e-liquides constitu√©s √† base de CBD (cannabidiol). Dans le m√™me temps, l’utilisation de cigarettes √©lectroniques (pouvant √™tre aliment√©es avec des e-liquides √† z√©ro nicotine ou avec un dosage nicotin√©) est mont√©e en fl√®che chez les √©tudiants les exposant √† un risque d’accoutumance et √† des effets nocifs potentiels sur la sant√©. En r√©action certains pays dont un certain nombre d’√©tats des USA ont interdit les produits √† base de e-liquides aromatis√©s. Ces questions de sant√© publique distinctes sont souvent associ√©es, ce qui entra√ģne une grande confusion au sujet des e-cigarettes et de leurs risques.

C’est pourquoi il nous semblait important de soulever le probl√®me et de dissiper les principales erreurs qui sont commun√©ment faites.

Produit vape nicotine

Mythe N¬į 1 : Les e-cigarettes ne sont pas r√©glement√©es.

Les experts et les militants qui demandent aux gouvernements de prendre des mesures contre les e-liquides laissent parfois entendre que l’industrie √©chappe¬†compl√®tement √† la r√©glementation. “Nous ne devons pas rester les bras crois√©s alors que les e-cigarettes continuent de ne pas √™tre r√©glement√©es”, a d√©clar√© un haut responsable¬†m√©dical. “Les e-cigarettes ne sont pas r√©glement√©es, ce qui signifie que nous ne savons pas ce qu’elles contiennent”, a d√©clar√© un autre cadre¬†de la sant√© publique.

Les e-cigarettes sont en fait r√©glement√©es par les autorit√©s Europ√©ens ainsi que par la FDA. En 2016, une “r√®gle de pr√©somption” a accord√© √† la FDA l’autorit√© r√©glementaire sur les produits, et l’agence a imm√©diatement interdit la vente d‚Äôe-cigarettes aux personnes de moins de 18 ans. Les e-cigarettes actuellement sur le march√© doivent porter une √©tiquette d’avertissement indiquant qu’elles contiennent de la nicotine, et leurs fabricants doivent soumettre des listes d’ingr√©dients √† la FDA.

Il est vrai que dans ce domaine il reste encore des zones d’ombres : des produits non autoris√©s entrent r√©guli√®rement sur le march√©, et les ventes de cigarettes aux mineurs sont trop fr√©quentes en particulier sur les boutiques en ligne. En outre, les gouvernements¬†consid√®rent les e-cigarettes comme des produits √† base de tabac.

 

Mythe N¬į2 : Inhalation des e-liquides est aussi nocive que la cigarette classique.

Un nombre croissant de personnes¬†pensent que¬†vapoter est aussi malsain que fumer augmente r√©guli√®rement. Cette impression est probablement renforc√©e par les actions men√©es par certains¬†d√©taillants¬†qui ont arr√™t√© la vente de cigarettes √©lectroniques tout en continuant √† vendre des cigarettes traditionnelles et d’autres produits √† base de¬†tabac. Certains m√©dias relient l’information selon laquelle¬†le vapotage¬†pourrait √™tre plus dangereux que le tabagisme.
Les enqu√™teurs de cette √©tude ont cependant conclu que leurs donn√©es “concordent avec les preuves de l’effet moins toxique du vapotage des ecigs par rapport √† la fum√©e de tabac”. Les e-cigarettes peuvent √™tre nocives, exposant les utilisateurs √† des substances toxiques et canc√©rig√®nes qui peuvent avoir des effets n√©fastes sur la sant√©. Mais elles √©liminent pratiquement l’exposition au monoxyde de carbone, au goudron et √† un grand nombre des 7 000 substances chimiques qui contribuent √† la l√©talit√© des cigarettes. Dans l’√©tude la plus compl√®te sur les effets des e-cigarettes sur la sant√©, il a √©t√© constat√© que le passage complet de la cigarette classique √† l‚Äôe-cigarette r√©duit l’exposition √† de nombreuses toxines et substances canc√©rig√®nes et r√©duit probablement les effets n√©fastes sur la sant√© dans plusieurs syst√®mes organiques. Cette preuve a √©t√© √©tay√©e par une vaste √©tude nationale qui a r√©v√©l√© que les utilisateurs exclusifs de cigarettes √©lectroniques pr√©sentaient beaucoup moins de biomarqueurs d’exposition aux toxines que les fumeurs et les utilisateurs des deux types de produits. En bref, les e-cigarettes sont moins nocives que le tabac.

 

Mythe N¬į3 : le vapotage¬†provoque¬†des infections pulmonaires.

Le mythe selon lequel les e-cigarettes provoquent une bronchiolite oblit√©rante (pop-corn pulmonaire)¬†– une maladie rare qui peut causer une obstruction irr√©versible des voies respiratoires, r√©sultant de graves dommages aux bronchioles. Les chercheurs ont d√©tect√© le diac√©tyle chimique dans un √©chantillon de produits en phase de vape. (Le surnom provient d’une √©pid√©mie parmi les travailleurs d’une usine de pop-corn √† micro-ondes qui ont √©t√© expos√©s √† des niveaux √©lev√©s de diac√©tyle vaporis√©, qui est parfois utilis√© pour cr√©er des saveurs semblables √† celles du beurre et qui est une cause connue de la maladie). Les auteurs n’ont pas explicitement √©tabli de lien entre l’utilisation de la cigarette √©lectronique et les bronchiolite oblit√©rante, mais ce lien possible a √©t√© mis en √©vidence par des organisations de sant√©.

L’inhalation de diac√©tyle et d’autres aromatisants chimiques peut certainement poser des risques respiratoires aux utilisateurs de cigarettes √©lectroniques, mais jusqu’√† pr√©sent, les vapeurs n’ont pas √©t√© li√©es aux bronchiolites oblit√©rantes. De plus, le diac√©tyle est pr√©sent dans la fum√©e de cigarette √† des niveaux sensiblement plus √©lev√©s que ceux mesur√©s dans les e-cigs. Ce qui est assez surprenant c’est que le tabac classique n’a jamais √©t√© consid√©r√© comme un facteur √† risque pour les infections de type bronchiolite oblit√©rante, ce qui rend extr√™mement improbable que les e-cigarettes causent ces maladies.

 

Mythe N¬į4 : Les e-cigarettes n’aident pas les gens √† arr√™ter de fumer.

Les organismes de sant√© publique d√©couragent sans r√©el fondement les fumeurs d’utiliser les e-cigarettes pour les aider √† arr√™ter de fumer. On incite souvent les candidats d√©sireux de s’arr√™ter de fumer √† utiliser d’autres m√©thodes approuv√©es par la FDA pour arr√™ter de fumer.¬†

En Grande-Bretagne une √©tude a eu lieu sur un √©chantillon de¬†900 fumeurs d√©sireux d’arr√™ter de fumer ont particip√© √† un test¬†visant √† d√©terminer l’efficacit√© des e-cigarettes par rapport √† d’autres solutions pour arr√™ter de fumer, tel que les patchs et les gommes. Un an plus tard, 18 % des utilisateurs d’e-cigarettes ne fumaient pas, contre 10 % des autres groupes de substitution de la nicotine. Il est vrai que la plupart des fumeurs qui essaient les e-cigarettes continuent de fumer, mais cela ne signifie pas que les e-cigarettes sont une aide √† l’arr√™t inefficace : la plupart des fumeurs qui essaient les th√©rapies de remplacement de la nicotine approuv√©es par la FDA continuent √©galement √† fumer, mais ces produits sont toujours officiellement consid√©r√©s comme “efficaces”.

Nous sommes encore en train d’apprendre les caract√©ristiques des produits et les facteurs comportementaux qui peuvent contribuer √† un arr√™t r√©ussi de la cigarette avec les e-cigarettes. Une √©tude a r√©v√©l√© que plus de 50 % des adultes qui utilisent quotidiennement des e-cigarettes ont cess√© de fumer au cours des cinq derni√®res ann√©es, ce qui sugg√®re que la fr√©quence d’utilisation des e-cigarettes pourrait jouer un r√īle dans l’arr√™t du tabac.

 

Mythe 5 : Les e-cigarettes sont une porte d’entr√©e vers le tabagisme chez les jeunes.

Apr√®s que plusieurs √©tudes aient d√©montr√© que les jeunes ayant vapoter √©taient plus susceptibles d’essayer les cigarettes, des publications ont affirm√© qu’il y avait un effet de “passerelle”. La FDA a r√©cemment publi√© une vid√©o promotionnelle mettant en sc√®ne un magicien transformant une e-cigarette en cigarette et disant “Ce n’est pas de la magie. Ce sont des statistiques”.
Malgr√© leur rigueur, les √©tudes ne peuvent pas rendre compte de la “responsabilit√© commune” – l’id√©e que certaines personnes sont simplement plus sensibles que d’autres d’adopter des comportements √† risque.

Il est possible que la d√©pendance aux e-cigarettes pousse certains jeunes √† migrer vers la cigarette, mais l’ordre d’utilisation des produits ne suffit pas √† prouver la cause. Pour d√©terminer si la fum√©e a un “effet addictif”, il est √©galement important de tenir compte de l’ampleur du ph√©nom√®ne : si les e-cigarettes sont fortement associ√©es √† un tabagisme ult√©rieur chez les jeunes, on peut s’attendre √† une augmentation du tabagisme au niveau national. Mais malgr√© une augmentation de 78 % de l’utilisation des e-cigarettes chez les lyc√©ens entre 2017 et 2018, il n’y a pas eu d’augmentation statistiquement significative du taux de tabagisme dans les lyc√©es, qui est tomb√© cette ann√©e √† un niveau historiquement bas de 5,8 %.

Une √©tude a examin√© plusieurs s√©ries de donn√©es sur la consommation de tabac chez les jeunes, l’√©tude a d√©montr√© que la baisse du taux de tabagisme chez les jeunes s’est en fait acc√©l√©r√©e √† mesure que l’usage de la cigarette se r√©pandait.¬†

Destockage E-liquide !

0
    0
    Votre panier
      Calculate Shipping
      Appliquer le code promo