✨ Eliquide-diy.fr ce sont des centaines d’eliquides à 2€ et moins ✨

Cigarette électronique au volant. Peut-on vapoter en conduisant ?

L’utilisation des e-cigarettes est devenue extrêmement populaire ces dernières années. De nombreux anciens fumeurs sont passés à la cigarette électronique soit en remplacement total soit dans le but de diminuer le taux de nicotine ou d’arrêter complémentent en vapotant sans nicotine. D’autres sont des passionnés qui ont adopté la vape avant la cigarette traditionnelle.

Cependant, lorsque vous êtes sur la route, ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour prendre une bouffée. De nombreux novices réduisent leur visibilité en fumant les fenêtres fermées (mode aquarium) ou en soufflant leur vapeur directement devant eux, ce qui altère la vue pendant quelques instants. Cela peut être très dangereux, sur tous types de routes. Le mélange de e-liquides (le liquide des cigarettes électroniques) joue également un rôle. Les eliquides contenant une forte teneur en VG (glycérine végétale) produisent des nuages de vapeur plus épais et fenêtres fermées cela peut s’avérer dangereux.

Un taux élevé de nicotine peut également nuire à la conduite en provoquant des vertiges et des étourdissements. Bien que cela puisse passer en quelques secondes, des accidents peuvent se produire en un clin d’œil.

voiture fumee eliquide

Si de nombreux vapoteurs utilisent des appareils avec réservoir intégré, d’autres utilisent des modèles à goutte. Dans ce cas, le réservoir n’est pas inclus et l’utilisateur doit régulièrement faire couler du nouveau jus sur la mèche, ce qui implique généralement de démonter une partie de l’appareil. Cela n’est absolument pas recommandé pendant la conduite car les deux mains doivent être sur le volant avec les yeux sur la route.

Bien qu’il soit toujours légal de se promener et de conduire avec une e-cigarette sur soi, un policier peut vous arrêter si votre véhicule est plein de vapeur et que votre vision est manifestement altérée. Par ailleurs, les personnes moins bien informées peuvent ne pas être conscientes de ce que vous faites et supposer que vous consommez des stupéfiants.

Eliquide-diy.fr fait le point sur la réglementation en vigueur et les mesures de précaution nécessaires pour éviter les contraventions et garder toute l’attention sur votre conduite.

Est-il légal de vapoter en conduisant ?

Il n’y a pas de nouvelle loi sur le vapotage au volant. Mais dans le même temps, un vapoteur qui conduit un véhicule est soumis aux lois existantes relatives à la conduite imprudente. L’article R412-6 interdit l’usage d’un objet ne permettant pas de garder les deux mains sur le volant.

Article R412-6
Modifié par Décret n°2008-754 du 30 juillet 2008 – art. 15
I.-Tout véhicule en mouvement ou tout ensemble de véhicules en mouvement doit avoir un conducteur. Celui-ci doit, à tout moment, adopter un comportement prudent et respectueux envers les autres usagers des voies ouvertes à la circulation. Il doit notamment faire preuve d’une prudence accrue à l’égard des usagers les plus vulnérables.

II.-Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres.

III.-Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du II ci-dessus est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

IV.-En cas d’infraction aux dispositions du II ci-dessus, l’immobilisation du véhicule peut être prescrite dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

Source :  https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006177121/

Comme les nuages de vapeurs peuvent altérer votre vision de la route, cette action peut être potentiellement dangereuse en combinaison avec la conduite. Soyez vigilants !

Il existe plusieurs moyens de vous faire verbaliser pour utilisation d’une cigarette électronique en conduisant.

Pare-brise obstrué par la vapeur d’un liquide pour cigarette électronique

amende cigarette volant Il existe des lois concernant l’état et la visibilité des pare-brise des véhicules. Ces lois comprennent des normes de sécurité pour les pare-brise et exigent des points comme des essuie-glaces en bon état de marche. Appliquer cette logique à la cigarette électronique est tout à fait légale, en effet, tout ce qui peut obstruer la vue peut être considéré comme une violation de la loi. La vapeur pourrait être considérée comme un « objet » qui altère la vision. Le niveau d’altération sera un jugement discrétionnaire des forces de l’ordre.

La présence de nuages dans un véhicule au point d’obscurcir la vue pourrait être citée comme une violation des lois sur la bonne visibilité.

Vapoter en voiture avec un enfant de moins de 12 ans.

La réglementation interdit de fumer en voiture avec la présence d’un enfant de moins de 12 ans. Si vous vapotez en voiture en présence d’un enfant âgée de moins de 12 ans un agent pourrait vous sanctionner. Cette infraction est punie d’une amende de classe 3 de 68€.

Conduite imprudente

La conduite imprudente est un délit de circulation puni par des amendes et/ou le retrait de points sur le permis de conduire.

La conduite imprudente est considérée comme une infraction au code de la route. Si la police remarque qu’un vapoteur manipule ou inhale une cigarette électronique en la tenant dans ses mains elle peut verbaliser le conducteur. Si l’infraction est constatée, il s’agit alors d’une contravention de 2ème classe avec une amende de 35€, minorée à 22€.

La conduite imprudente est soumise à des critères discrétionnaires qui pourraient éventuellement être appliqués à l’inhalation de vapeurs et à la conduite dans des circonstances extrêmes. L’excès de vitesse dans un véhicule embué par une vapeur de cigarette électronique est susceptible d’attirer l’attention d’un policier. Si un conducteur dégage des vapeurs lorsqu’il est impliqué dans un accident, il pourrait être accusé de conduite imprudente.

La manipulation de sa cigarette électronique pendant la conduite, la présence de nuages de vapeurs à ‘l’intérieur du véhicule peuvent être considérés comme une conduite imprudente, tout comme de nombreuses autres activités :

  • Prendre un paquet de cigarette traditionnelle dans la main,
  • Fumer une cigarette traditionnelle ne conduisant
  • Manger en conduisant,
  • Ou encore chercher quelque chose sous le siège de la voiture.

Le vapotage n’est qu’une des nombreuses activités qui pourraient attirer l’attention de la police. Une fois de plus, c’est à la discrétion dont disposent les forces de l’ordre que les auteurs de l’infraction pourraient être sanctionnés.

Par exemple, si un conducteur fait une embardée en se penchant pour attraper une fiole d’e-liquide pour remplir un réservoir alors qu’il est au volant, un agent de police peut justifier une conduite imprudente. Les conducteurs doivent être responsables du contrôle total de leur véhicule lorsqu’ils conduisent.

Qu’en est-il chez nos voisins anglais avec la loi « Vaping and Driving » au Royaume-Uni.

La loi spécifique qui s’applique à tous les conducteurs est la conduite imprudente, également appelée conduite sans attention nécessaire.

Selon une récente série de gros titres criards, le public est informé qu’au Royaume-Uni, la conduite en état d’ivresse pourrait entraîner une amende de 2 500 £ ( 2 850 USD) et une perte de permis. Est-ce vrai ?

vapotage et conduite La conduite imprudente est un délit qui est commis lorsque « l’attention du conducteur est inférieure à la norme attendue d’un conducteur raisonnable, prudent et compétent dans toutes les circonstances de l’affaire ».

Dans ces conditions un policier pourra avancer que le conducteur n’a pas fait preuve de considération pour les piétons et/ou les autres conducteurs.

La norme générale laisse une grande marge d’interprétation. En vertu de cette loi, les forces de l’ordre peuvent inculper les conducteurs pour des activités allant de manger au volant, d’envoyer des SMS, d’allumer une cigarette, d’utiliser un système de navigation, ou de vapoter en conduisant. Aucune activité spécifique n’est identifiée dans la loi.

La police peut juger si une activité spécifique entraîne ou non une baisse de l’attention du conducteur. Toute sanction imposée dépendra des circonstances aggravantes.

Sanctions pour conduite imprudente au Royaume-Uni

Tout comme l’accusation elle-même, les sanctions pour conduite imprudente sont laissées à la discrétion des autorités. Le tribunal dispose d’un large pouvoir discrétionnaire pour déterminer la sanction appropriée. Il est possible que le vapotage au volant puisse entraîner les sanctions maximales, mais uniquement en présence de circonstances aggravantes.

Par exemple, il est très peu probable qu’un premier délit entraîne une peine maximale. Le Sentencing Council for England and Wales a publié des lignes directrices concernant les exemples de circonstances aggravantes :

  • Condamnations antérieures
  • la nature de l’incident, par exemple, la gravité de tout accident/blessures lié(e)
  • Violation des feux de signalisation
  • Un individu coupable de conduite en état d’ivresse avec un casier judiciaire sera soumis à des sanctions plus sévères. La conduite imprudente entraînant des blessures et des dommages donnera au juge le pouvoir discrétionnaire de distribuer les peines maximales.

Les sanctions maximales pour conduite imprudente, y compris le vapotage d’eliquide pour cigarette électronique peuvent conduire à :

  • une amende équivalent à 2 850€
  • une révocation discrétionnaire du permis de conduite

Précautions à prendre pour les vapoteurs en voiture

Un accident de voiture peut arriver tellement vite que nous recommandons de prendre toutes les mesures nécessaires afin d’éviter d’être déconcentré pendant la conduite, que ce soit en ville, sur un périphérique ou sur l’autoroute.

Nous recommandons donc :

  • précaution cigarette conduite De ne pas manipuler vos e-liquides au volant
  • De ne pas manipuler votre cigarette électronique en conduisant même à faible allure
  • Si un passager vapote dans votre voiture vous devriez faire attention à ce que des nuages de vapeur ne se forme pas à l’intérieur altérant votre visibilité
  • Interdire aux passagers de vapoter si des enfants de moins de 12 ans se trouvent à l’intérieur du véhicule
  • Si vous souhaitez vapoter dans votre véhicule, garer vous sur une aire d’autoroute ou sur une place de stationnement, sortez de votre véhicule et prenez quelques bouffées
  • Idem si vous devez recharger votre cigarette électronique ou manipulez vos eliquides, faites-le à l’arrêt en étant stationné sur un endroit adéquat.
  • Ne jetez pas de serpentins usagés ou de fioles de e-liquide par la fenêtre.

Soyez prudent au volant et bonne route !

Affichage de 1–4 sur 41 résultats

Destockage E-liquide !

Votre Panier