WidgetAvisVerifies
Sélection de la page
Conseils pour voyager avec sa cigarette électronique

Conseils pour voyager avec sa cigarette électronique

La cigarette électronique fait l’objet d’une réglementation plus ou moins stricte selon les pays, allant de l’interdiction de vapoter dans les lieux publics à l’interdiction pure et simple de leur commercialisation, en passant par certaines restrictions relatives à la publicité. La réglementation n’est par ailleurs pas la même selon que vous voyagez par voie terrestre, par voie maritime ou par avion. Évitez donc les mauvaises surprises !

 

Renseignez-vous sur la législation du pays où vous vous rendez

En France, il est interdit de vapoter dans des lieux publics comme les établissements scolaires, mais aussi les transports collectifs : train, métro, bus, etc. et les lieux fermés et couverts à usage collectifs. Les espaces publics sont aussi dans le viseur des législations d’autres pays européens comme la Finlande, le Danemark, l’Italie, la Lettonie, l’Espagne et le Royaume-Uni. La même logique réglementaire est aussi appliquée en la Corée du Sud, en Turquie, en Serbie, aux Philippines, etc.

Certains pays en revanche n’interdisent pas l’usage des cigarettes électroniques dans les espaces publics. C’est le cas notamment de deux pays européens : la Lettonie — où la seule interdiction porte sur la vente des e-cigarettes et des accessoires aux mineurs — et le Portugal, où les restrictions sur le tabac ne s’appliquent pas sur les produits de la vape.

Dans certains pays, l’importation des cigarettes électroniques est interdite. C’est le cas de plusieurs pays latino-américains comme le Brésil, la Colombie, l’Uruguay et le Venezuela. La même interdiction est en vigueur en Thaïlande, en Arabie Saoudite, en Jordanie, au Singapour, au Liban et aux Seychelles. Dans bien des cas, la législation n’incrimine pas uniquement la commercialisation des e-cigarettes, mais aussi leur introduction sur le territoire national. La Lituanie est quant à elle l’un des rares pays européens à interdire formellement la cigarette électronique.

 

La réglementation du vapotage aux États-Unis et au Royaume-Uni

Voyageur vapoteur en UK Aux États-Unis, les règles peuvent changer d’une ville à l’autre. À San Francisco, en Californie, par exemple, il est purement et simplement interdit de vendre des cigarettes électroniques. Coronado, une autre ville du Golden State, interdit quant à elle le vapotage dans tous les lieux publics extérieurs comme les parcs, les plages, mais aussi les aires de jeux, les autoroutes, les sentiers de promenade, etc. Certains États se montrent particulièrement stricts, en particulier New York où la vente de e-liquides aromatisés est interdite depuis septembre 2019.

Au Royaume-Uni, c’est une tout autre histoire. Le pays considère la cigarette électronique – jugée 95 % moins nocive que le tabac par l’agence publique Public Health of England – comme un substitut tabagique. Dans la pratique, les e-cigarettes prescrites et achetées dans le cadre d’un sevrage tabagique sont remboursées par l’assurance. Du reste, le pays interdit la vente de cigarettes électroniques aux moins de 18 ans au même titre que le vapotage dans les espaces publics.

 

Voyager en voiture ou en train avec une cigarette électronique

Vapoter en voiture Si vous voyagez en voiture avec votre e-cigarette personnelle, veillez à ce que votre matériel et vos produits ne restent pas longtemps exposés au soleil, dont les rayons pourraient par exemple altérer les liquides et rendre les batteries potentiellement vulnérables. En ce qui concerne la réglementation du port d’une cigarette électronique à bord d’un véhicule, certains pays sont spécifiquement stricts. En Finlande entre autres, il est formellement interdit de vapoter dans une voiture alors qu’un mineur de moins de 15 ans se trouve à bord. Les vapoteurs sont aussi libres de voyager en train avec des cigarettes électroniques, des batteries ou des e-liquides. Mais le vapotage est interdit durant tout le trajet.

 

Prendre l’avion avec une cigarette électronique

Plusieurs règles doivent être observées si vous comptez prendre l’avion. Les dispositions applicables aux liquides en général sont aussi applicables aux e-liquides.  Il est interdit de transporter des liquides conditionnés en flacon de plus de 100 ml en cabine. Vous êtes aussi autorisé à mettre en soute 1 litre de liquide tout au plus. Il est néanmoins déconseillé de transporter les e-liquides en soute, où ils pourraient s’exposer aux importantes variations de température en vol. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de faciliter l’identification des liquides pour éviter les désagréments en cas de fuite par exemple. N’hésitez pas à les ranger dans un contenant transparent. Si vous voyagez avec des cigarettes électroniques comprenant deux batteries ou deux accus, vous ne pourrez pas les mettre en soute. Il est par ailleurs strictement interdit de recharger la batterie à bord, tout comme vous ne pourrez pas vapoter durant le trajet.

Pour vous faciliter la vie, e-liquide DIY vous propose une sélection de packs de ecig combiné à un large choix de e-liquides.

 

🧴 E-LIQUIDE PAS CHER A PARTIR DE 1,99€ 🧴

🧴 E-LIQUIDE PAS CHER A PARTIR DE 1,99€ 🧴

🎁 E-liquide pas cher pour cigarette électronique. E-liquide à partir de 1,99€ 🎁

Votre Panier