✨ Eliquide-diy.fr ce sont des centaines d’eliquides à 2€ et moins ✨

Eliquide DIY, Eliquide pas cher en ligne

Le vapotage peut-il propager le coronavirus ?

Pendant la pandémie de coronavirus, les gens sont plus nombreux que jamais à se pencher sur leur santé. Pour de nombreux fumeurs, cela signifie envisager d’arrêter de fumer. En fait, même avant l’épidémie de coronavirus, la grande majorité des fumeurs qui essaient d’arrêter de fumer citaient des facteurs de santé comme raison de le faire. Les conseils de tous les grands spécialistes de la santé publique, sont clairs : si vous fumez, vous devez chercher à arrêter dès que possible afin de préserver votre santé et votre sécurité ainsi que celles de votre famille.

Cependant, c’est ici que le conseil clair s’arrête, malheureusement ! Toutes sortes de fausses informations et de théories non confirmées circulent sur la sécurité du tabagisme, l’utilisation des substituts nicotiniques et, en particulier, la sécurité du vapotage. Dans cet article, nous répondrons à quelques grandes questions sur la sécurité du vapotage en ce qui concerne la COVID-19, et nous vous donnerons quelques conseils pour vous permettre de fumer en toute sécurité.

 

Comment le coronavirus se propage-t-il ?

La COVID-19 est un virus respiratoire qui, selon les données actuelles, se transmet par contact étroit de personne à personne via des “gouttelettes respiratoires”. Vous pouvez également attraper le coronavirus par ce que l’on appelle les “voies de contact”, c’est-à-dire lorsqu’une personne infectée a touché un objet ou une surface, laissant le virus derrière elle, puis qu’une autre personne touche le même objet ou la même surface, de sorte que le virus reste sur sa peau où il est susceptible de se propager à la bouche, au nez et aux yeux.

Les personnes les plus exposées au risque de contracter un coronavirus sont celles qui ont des problèmes de santé, celles dont la réponse immunitaire est affaiblie (comme les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé permanents) et celles qui sont plus sensibles aux maladies respiratoires (comme les asthmatiques, les personnes qui ont déjà eu des infections bactériennes ou virales et les fumeurs).

 

Le vapotage peut-il propager le coronavirus ?

Certains craignent que le vapotage, en particulier les nuages de vapeur créés lorsque vous expirez, ne soient porteurs de germes, voire du coronavirus, qui pourraient ensuite être transmis à votre entourage. Comme la COVID-19 peut être transmis lorsqu’il entre en contact avec les yeux, le nez ou la bouche, cela semble logique à première vue et certains experts pensent que la salive, le mucus et les bactéries peuvent être transportés dans la vapeur que vous expirez.

Cependant, il existe peu de preuves à l’appui de cette affirmation, et d’autres experts de la santé ont affirmé exactement le contraire ! Certaines sources nous disent que, comme l’aérosol expiré lorsque vous fumez s’évapore beaucoup plus rapidement que les particules produites lorsque vous toussez, éternuez ou fumez, le risque de transmission de la COVID-19 est faible. Le Dr Neal Benowitz de l’Université de Californie à San Fransisco a déclaré :

“L’aérosol de vapotage [des cigarettes électroniques] s’évapore très rapidement, alors que les particules émises lors de la toux ou des éternuements sont de grandes particules qui persistent dans l’air pendant une période relativement longue. Ainsi, je ne pense pas que les vapoteurs présentent un quelconque risque de propagation de la COVID-19, à moins qu’ils ne toussent lorsqu’ils expirent la vapeur.”

Bien sûr, la chose la plus sensée à faire pour les vapoteurs comme pour les fumeurs du reste, est simplement d’être conscient de l’endroit où ils expirent, ce qui est tout simplement une règle de bienséance et de bonnes manières à respecter de toute façon ! Si vous le pouvez, essayez de vapoter à la maison, plutôt qu’en public, autant que possible. Lorsque vous vapotez, veillez à expirer le plus loin possible des autres, idéalement à l’extérieur et pas dans la même pièce que des amis ou des membres de votre famille. En fait, même ceux qui pensent que la COVID-19 peut être transportée par la vapeur d’e-cigarettes n’appellent pas à l’interdiction de la vape, mais demandent aux vapoteurs d’être aussi conscients que possible de l’endroit où ils vapotent et de la façon dont ils vapotent en présence d’autres personnes.

 

Les vapoteurs sont-ils plus exposés au risque de coronavirus ?

Par rapport à un non-fumeur, les preuves sont encore incomplètes, mais la plupart des experts diraient, sur la base des preuves disponibles et du bon sens, que oui. Par rapport à une personne qui ne fume pas ou ne vapote pas, et particulièrement par rapport à celle qui n’a jamais fumé ou vapoté, vous êtes plus susceptible d’être exposé à des maladies respiratoires comme le coronavirus. Toutefois, il est très important de noter que la majorité des vapoteurs, sont d’anciens fumeurs, et un autre fait indéniable, il est beaucoup plus sûr pour vous de vapoter que de fumer. Les responsables de santé expliquent aux fumeurs et aux vapoteurs que : “Il existe très peu de données sur le vapotage et le coronavirus et l’on ne sait pas si le vapotage rend plus vulnérable à une maladie grave en cas d’infection. Si c’est le cas, ce risque est certainement bien moindre que si vous fumez.”

Le tabagisme est l’un des facteurs de risque les plus importants pour qu’une personne contracte la COVID-19 et en soit affectée plus gravement. Comme le tabagisme augmente le risque de maladies respiratoires telles que la COVID-19, la meilleure chose à faire pour protéger votre santé et celle de votre famille est d’arrêter de fumer, et dans ce cas, la vape peut être vraiment bénéfique. Bien que le vapotage ne soit pas totalement exempt de risques, on estime qu’il est 95 % plus sûr que le tabagisme, ce qui représente une amélioration considérable.

Cés dernières années, des millions de personnes à travers la planète ont arrêté de fumer grâce à la vape. Les thérapies traditionnelles de remplacement de la nicotine, comme les gommes, les patchs, les pastilles et les sprays à la nicotine, peuvent également être utilisées pour vous aider à arrêter de fumer, bien que certaines études indiquent que ceux qui utilisent le vapotage comme aide à l’arrêt du tabac ont généralement plus de chances de réussir à arrêter que ceux qui essaient d’arrêter avec l’aide de ces méthodes plus traditionnelles et établies. Certains rapports estiment même que les e-cigarettes sont deux fois plus efficaces que les patchs, les gommes ou les sprays à la nicotine pour aider les fumeurs à un sevrage tabagique complet.

Si le vapotage est le moyen le plus efficace d’arrêter de fumer et de s’assurer que vous restez non-fumeur, alors vous ne devriez pas arrêter de vapoter, même pendant la pandémie de coronavirus. S’assurer que vous ne recommencerez pas à fumer des cigarettes est la meilleure chose que vous puissiez faire pour protéger votre santé.

Destockage E-liquide !

You have Successfully Subscribed!

Votre Panier