✅ Pendant le confinement, toutes les commandes sont traitées et expédiées ✅ Il se peut que les délais de livraison de la poste soient rallongés.

Mon compte Eliquide-diy
mon compte

La dépendance psychologique liée au tabac chez les personnes présentant des troubles mentaux

La dépendance psychologique liée au tabac chez les personnes présentant des troubles mentaux

Les adultes souffrant de troubles de la santé mentale ou de troubles du comportement, fument il s’avère plus de cigarettes que les adultes ne souffrant pas de ces troubles.

En Europe, on estime qu’environ 1 adulte sur 4 souffre d’une forme de trouble du comportement, et ces adultes consomment près de 40 % de toutes les cigarettes fumées par les adultes. Les troubles mentaux sont d’ordre multiples, ils peuvent affecter la pensée, les sentiments, l’humeur ou le comportement d’une personne, ils se manifestant par une dépression, de l’anxiété, un trouble bipolaire voire même la schizophrénie.

Les troubles liés à la consommation de substances psychoactives comme le tabac, sont souvent interconnectés à une consommation abusive d’alcool, de drogues ou des deux provoquant chez la personne une déficience importante accompagnée de problèmes de santé combinés à une incapacité à assumer des responsabilités majeures au travail, à l’école ou à la maison.

 

Dépendance psychologique au tabac chez les personnes souffrant de troubles mentaux

Selon une étude mondiale, 34,6 % des adultes atteints d’une maladie mentale ont déclaré consommer fréquemment quotidiennement du tabac en 2019, contre 23,3 % des adultes sans trouble mental déclaré.

La consommation de tabac est définie comme la consommation de cigarettes, de cigares ou de tabac à chiquer déclarée par les répondants au cours du mois écoulé (au moment de l’enquête).

Nous apprenons donc de cette étude que les personnes souffrant de troubles de l’humeur, de psychoses, de troubles anxieux sont plus susceptibles d’être dépendantes de la nicotine que celles qui ne souffrent pas de ces troubles. La dépendance à la nicotine s’est avérée particulièrement difficile pour les personnes souffrant de troubles psychiatriques, tels que la schizophrénie.

 

Dépendance psychologique au tabac chez les personnes souffrant de troubles liés à la consommation de drogues/alcool 

En 2019, 43,5 % des adultes qui fument des cigarettes ont déclaré avoir e une consommation excessive d’alcool au cours du mois écoulé, contre 21,7 % des adultes qui ne fument pas. Il est intéressant de noter que le vapotage pourrait vous aider à réduire votre dépendance à l’alcool.

Le tableau ci-dessous explicite la consommation de drogues illicites et d’alcool chez les adultes qui fument par rapport à ceux qui ne fument pas (2016)

Tableau consommation drogues vs fumeurs

Effets sur la santé des troubles du comportement

Les personnes souffrant de troubles du comportement meurent environ 5 ans plus tôt que celles qui n’ont pas ces troubles ; beaucoup de ces décès sont causés par le tabagisme.  En outre, les personnes souffrant de graves troubles mentaux qui fument meurent près de 15 ans plus tôt que les personnes qui ne fument pas et qui ne souffrent pas de ces troubles.

Les causes de décès les plus courantes chez les personnes souffrant de troubles du comportement sont les maladies cardiaques, le cancer et les maladies pulmonaires, qui peuvent toutes être causées par le tabagisme.

Les personnes souffrant de troubles du comportement qui fument des cigarettes ont quatre fois plus de chances de mourir prématurément que celles qui ne fument pas.

La nicotine a des effets psychotropes qui peuvent temporairement masquer les symptômes négatifs des troubles mentaux, ce qui augmente le risque de tabagisme et de dépendance à la nicotine chez les personnes atteintes de ces troubles.

Par ailleurs la fumée de tabac peut interagir avec certains médicaments pris par des patients souffrant de troubles du comportement et en inhiber l’efficacité, ce qui nécessite souvent des doses de médicaments plus élevées pour obtenir le même bénéfice thérapeutique.

En ce sens l’e-cigarette reste bien moins néfaste que le tabac classique et permet un sevrage facilité à la nicotine sans parler des impacts financiers évidents sur le budget de personnes qui viennent souvent de milieux socio-économiques aux revenus réduits.

 

Exposition à la fumée secondaire

Seulement la moitié environ des centres de santé mentale et un tiers des établissements de traitement des troubles liés à la toxicomanie déclarent avoir des installations sans tabac ce qui rend l’abandon du tabac encore plus difficile pour ces personnes vulnérables

 

Marketing et influence de l’industrie du tabac chez les personnes souffrant de troubles mentaux

L’industrie du tabac a eu recours à de nombreuses stratégies visant à commercialiser des cigarettes auprès de populations présentant des troubles du comportement. Parmi ces stratégies, on cite notamment :

  1. La mise en place des campagnes de concert avec les entreprises qui travaillent avec les personnes souffrant de troubles mentaux en leur apportant une contribution financière.
  2. Financer la recherche pour encourager le mythe selon lequel l’arrêt du tabac serait trop stressant parce que les personnes atteintes de troubles de santé mentale utilisent la nicotine pour atténuer leur humeur négative (c’est-à-dire l’automédication)
  3. Fournir des cigarettes gratuites ou à prix réduit aux établissements psychiatriques.
  4. Soutenir les efforts visant à bloquer les politiques d’interdiction de fumer dans les hôpitaux psychiatriques.
  5. La mise en place de stratégies de marketing antitabac ou de prévention et de lutte contre le tabagisme, prétendant que le tabac peut contribuer à réduire le fardeau de la maladie chez les personnes souffrant de troubles mentaux.

 

Les difficultés à abandonner le tabac chez les personnes souffrant de troubles mentaux

De nombreuses personnes souffrant de troubles du comportement veulent arrêter de fumer, mais peuvent être confrontées à des difficultés supplémentaires pour y parvenir et devraient donc bénéficier d’une aide supplémentaire.

Les personnes souffrant de troubles mentaux sont en effet plus susceptibles d’avoir des conditions de vie stressantes, elles ont souvent un faible revenu annuel par ménage et pas d’accès à l’assurance maladie ou l’assurance vie, aux soins de santé et donc aux différentes aides pour arrêter de fumer. Tous ces facteurs font qu’il est plus difficile d’arrêter de fumer pour ces populations.

Moins de la moitié des établissements de traitement des troubles mentaux et de la toxicomanie proposent des traitements de sevrage tabagique fondés sur des données probantes.

Pour toutes ces raisons, nous pensons qu’une transition du tabac classique vers l’utilisation d’e-cigarette pourrait être salvatrice pour les personnes souffrant de troubles mentaux.

Pack E-cigarettes + E-liquides pas chers

🧴 E-LIQUIDE PAS CHER A PARTIR DE 1,99€ 🧴

🧴 E-LIQUIDE PAS CHER A PARTIR DE 1,99€ 🧴

Votre Panier