Eliquide DIY, Eliquide pas cher en ligne

Quelles sont les contre-indications au CBD ?

5/5 - (7 votes)

Une centaine de cannabinoïdes sont recensées dans le chanvre, dont le THC et le CBD ou cannabidiol. Si le THC (le sujet des eliquides au THC est d’ailleurs abordé dans un autre article de ce blog) est réputé pour ses effets psychotropes, ce n’est pas le cas du CBD. Cette molécule est surtout connue pour ses vertus apaisantes et anti-inflammatoires. Mais bien que ce cannabinoïde présente de nombreuses propriétés, son utilisation n’est pas adaptée à tous. Quelques contre-indications subsistent quant à son usage, notamment chez les personnes souffrant de troubles cardio-vasculaires.

Les bienfaits du CBD

En se liant à ces récepteurs spécifiques du système endocannabinoïde — qui a pour rôle de maintenir l’équilibre au sein de l’organisme —, le CBD permet de bénéficier de nombreux bienfaits, amélioration du sommeil, combat le stress et l’anxiété. Ce cannabinoïde possède des propriétés anti-inflammatoires surtout appréciables en cas d’atteintes chroniques. Il permet également d’atténuer la douleur. Son utilisation est ainsi appréciable pour soulager les inconforts de l’arthrose. On découvre également ses bienfaits sur la peau qui bénéficie aussi du pouvoir anti-inflammatoire du CBD qui permet par exemple de traiter les poussées d’acné et eczémateuses. Ce cannabinoïde est aussi efficace contre les bactéries et régule la sécrétion de sébum, deux qualités très recherchées en cas de peau acnéique. Le CBD est aussi apprécié pour ses vertus relaxantes qui favorisent alors le sommeil de qualité. En application locale, un produit à base de cannabidiol permet de détendre les muscles. L’on attribue également au CBD des vertus aphrodisiaques. En réduisant l’anxiété et en stimulant le flux sanguin vers les organes génitaux, il augmenterait le désir sexuel.

Les contre-indications du CBD

Du fait des nombreux bienfaits du CBD, l’on peut être tenté de « trop » en profiter. Bien que ce cannabinoïde ne possède pas d’effet psychotrope et n’engendre pas d’addiction comme le THC, une molécule également contenue dans le cannabis et qui est d’ailleurs interdite, son utilisation n’est pas adaptée à tous. En général, son usage est contre-indiqué :

— En cas d’atteinte cardio-vasculaire. Si la prise de CBD est compatible en cas d’hypertension, elle est déconseillée si vous souffrez d’hypotension. Ce cannabinoïde favorise une chute de la tension artérielle. Cet effet du CBD est aussi nocif pour une personne souffrant d’insuffisance cardiaque. Avec cette maladie, le cÅ“ur n’arrive plus à pomper correctement le sang. Le muscle cardiaque aura d’autant plus de mal à assurer son rôle en cas de baisse de la tension.

— En cas de grossesse. Le CBD est aussi connu pour atténuer les nausées, récurrentes durant les premiers mois de grossesse. À ce jour néanmoins, aucune étude ne permet d’attester les réels effets du CBD sur le développement du fÅ“tus. Par précaution, il convient d’éviter son usage chez la femme enceinte et allaitante. D’ailleurs, en cas de grossesse, l’automédication est déconseillée. Il convient de demander l’avis d’un médecin avant de prendre un quelconque médicament.

— En cas de traitement médicamenteux. Le CBD est métabolisé dans le foie comme de nombreux autres médicaments d’ailleurs. Il peut alors retarder la dégradation hépatique de certains principes actifs et conduire à leur accumulation dans l’organisme, ce qui peut alors représenter un risque et conduire à l’apparition d’effets indésirables.

— En cas de maladie de Parkinson, ce qui est un peu contradictoire. En effet, le CBD peut être prescrit pour atténuer l’anxiété et la dépression dues à cette maladie neurodégénérative. Le cannabidiol permet également de calmer les tremblements musculaires, mais à une certaine dose. En cas de surdosage, l’effet inverse peut être constaté et provoquer des mouvements musculaires incontrôlables.

Précautions d’usages

Ainsi, avant d’utiliser du CBD, sous n’importe quelle forme, huile, e-liquide, infusion, crème…, il est important de demander l’avis d’un professionnel médical. Il est le seul à même de déterminer si l’utilisation d’un produit à base de cannabidiol ne représente aucun danger, mais aussi de déterminer le bon dosage. Un surdosage peut entrainer des effets secondaires. Parmi les plus remarquables figurent les atteintes digestives comme la diarrhée, des vomissements ou encore des douleurs au niveau de l’estomac et des troubles hépatiques. Le CBD peut également entraîner des maux de tête et de la somnolence. Dans ce dernier cas, sa consommation peut représenter un danger notamment pour les conducteurs ou ceux qui réalisent des activités potentiellement dangereuses. Vous pouvez aussi ressentir une grande fatigue.

La posologie du CBD dépend entièrement de son utilisation, de l’intensité des symptômes, du poids corporel et bien sûr de la concentration en CBD du produit. Le dosage ne sera pas le même pour un athlète de haut niveau et pour une personne qui souffre d’insomnie. Il est important de se conformer aux recommandations du médecin ou du moins aux indications sur l’emballage du produit.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est important d’acheter des produits à base de CBD dans des structures qui sont en mesure de procéder à des contrôles. Certains produits peuvent contenir des additifs auxquels certaines personnes sont sensibles. Pour y remédier, il convient de privilégier ceux qui en contiennent le moins possible.

Affichage de 1–4 sur 10 résultats

Destockage E-liquide !

Votre Panier