0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Comment fabriquer son e-liquide pour cigarette electronique

Comment fabriquer son e-liquide pour cigarette electronique

Vapoter un e-liquide qui vous correspond, que ce soit en matière de goût ou de ressenti à chaque aspiration et expiration, tels sont les avantages de réaliser soi-même ses mélanges. Concevoir son E-liquide en DIY ne s’improvise pas et requiert de prendre en compte de nombreux paramètres comme le choix de la base et des arômes, mais aussi la fabrication étape par étape. Pour vous aider à réaliser votre premier E liquide pas cher, suivez le guide c’est par ici 😊 :

1) La base du e-liquide

La base neutre est l’ingrédient essentiel de tout e-liquide. Il se compose de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG) en diverses proportions (à ce sujet, consultez notre article sur comment bien choisir le Taux de PG/VG de votre jus). Si le PG permet de renforcer le hit, c’est-à-dire la sensation en gorge, et le goût, le VG produit pour sa part de la vapeur. Ainsi, le choix de la base se fera en fonction du résultat recherché. Sur le marché, il existe des bases prêtes à l’emploi avec un rapport en PG/VG prédéfini. Vous pouvez également vous procurer une base avec 100 % de PG ou de VG et réaliser vous-même le mélange. Pour les débutants, il convient d’opter pour un rapport de PG/VG de 50 %/50 % et d’adapter au fur et à mesure le dosage pour obtenir le meilleur ressenti. Certaines bases sont également nicotinées et d’autres sans nicotine. Ces dernières vous permettent d’ajuster le taux de nicotine selon votre goût en rajoutant des boosters.

2) Le choix du bon arôme pour votre E-liquide

Il existe une infinité d’arômes artificiels ou d’origine alimentaire. Un arôme peut être monosaveur, à mélanger ou non avec d’autres arômes, ou multisaveur qu’il suffit d’intégrer à la base pour obtenir son e-liquide. Ce dernier peut alors avoir un goût de tabac, de boisson, il peut aussi être mentholé, fruité ou gourmand. Si vous faites vos premiers pas dans le DIY, il faut faire dans la simplicité et réaliser un e-liquide avec un seul arôme pour en découvrir le goût avant de procéder à un mélange. Il est d’ailleurs conseillé de procéder de la même façon pour tous les arômes en votre possession avant de les mixer entre eux. Pour avoir un aperçu de la saveur d’un arôme donné sans avoir à procéder à la fabrication d’un e-liquide, vous pouvez diluer environ 5 gouttes dans 5 ml d’eau et le déguster à la manière d’un vin, avant de recracher. Pour ajuster la saveur d’un e-liquide ou relever celle d’un arôme, il est possible de rajouter à la préparation des additifs. Hautement concentrés, ces derniers s’utilisent cependant avec parcimonie pour ne pas gâcher la recette.

Les étapes de la fabriquation d’un e-liquide en DIY

1) Le matériel indispensable pour fabriquer son e-liquide pas cher

Il est essentiel de bien doser les ingrédients de votre e-liquide pour une recette réussie. Pour des préparations de petite quantité, vous aurez alors besoin :

a) de flacons de diverses contenances pour mélanger et stocker le mix. Préférez les modèles en verre teinté anti-UV pour préserver le goût de la préparation. La saveur des arômes s’altère en effet au contact de la lumière ;

b) de seringues pour prélever le volume exact d’ingrédients et les transvaser dans les flacons ;

c) d’une pipette graduée pour un prélèvement plus précis, notamment pour les arômes très concentrés ;

d) et enfin vous aurez besoin d’un verre doseur si vous procédez vous-même au mélange du PG et du VG.

Si vous manipulez de la nicotine, il vous faudra vous munir de protections. Au contact de la peau et des yeux, la nicotine peut en effet causer des irritations. Pour se protéger en cas de projection, il convient alors de recourir à des lunettes et des gants en latex. Des étiquettes pour indiquer la composition de chaque préparation sont aussi très pratiques. Veillez à toujours bien ranger votre matériel et les ingrédients utilisés, hors de portée des enfants.

 

2) La préparation proprement dite du e-liquide

La fabrication d’un e-liquide par ses propres soins passe par plusieurs étapes :

a) Prélevez le volume nécessaire de base prête à l’emploi, avec ou sans nicotine, et remplissez-en un flacon vide. Il constitue environ 80 % du volume total de la préparation ;

b) Rajoutez le ou les arômes selon les proportions indiquées sur leur contenant et votre goût. Le volume de ce composant varie entre 5 et 20 % du volume total du e-liqude ;

c) Intégrez les additifs si vous en utilisez ;

d) Fermez le flacon et secouez-le vigoureusement pendant 30 secondes à une minute pour obtenir une mixture homogène ;

e) Étiquetez le flacon et placez-le dans un endroit à l’abri de la lumière pour la maturation avant de déguster. Vous pouvez par la suite ajuster le goût en rajoutant un additif et en laissant encore reposer le e-liquide.

Le steeping ou le temps de maturation du e-liquide

Comme pour le vin, il est nécessaire de « faire vieillir » un e-liquide pour que les saveurs se mélangent. Ce temps de repos est aussi indispensable pour permettre aux arômes de votre préparation de bien s’exprimer. L’ensemble de ce processus constitue le steeping ou maturation. Sa durée varie en fonction des arômes. Ainsi, pour les e-liquides monosaveur au goût de fruit, le steeping est inutile surtout si l’arôme utilisé est naturel. Il faut respecter un temps de repos plus long pour les mélanges plus complexes. Laissez steeper au moins 15 jours les recettes gourmandes et au goût de tabac. Il est conseillé de secouer énergiquement tous les jours la préparation pendant au moins 60 secondes.

 

Votre Panier