Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Sélection de la page
Techniques de vapotage : comment favoriser le “hit” en gorge?

Techniques de vapotage : comment favoriser le “hit” en gorge?

Nombreux sont les anciens fumeurs qui cherchent à retrouver la sensation du “hit” avec la cigarette électronique. Nous allons voir dans cet article qu’est-ce que le “hit” ? Pourquoi et comment reproduire ce picotement quand on est vapoteur?

 Qu’est-ce qu’un “(throat) hit” ?

Les expressions de “hit” ou “throat hit” sont des anglicismes que l’on peut respectivement traduire par “coup” et “coup de gorge”. Elles désignent la sensation ressentie dans la gorge lorsque l’on fume du tabac. L’utilisation de la cigarette électronique peut permettre, sous certaines conditions, de retrouver cette même sensation.

 

Des picotements hérités de la cigarette traditionnelle

Le “hit” se traduit par des légers picotements au fond de la gorge. Ces gratouillis sont caractéristiques de l’inhalation de la fumée chargée en nicotine d’une cigarette traditionnelle. Chez les fumeurs, cette sensation est directement associée à celle du plaisir sous l’effet de la libération de dopamine par notre organisme.

C’est la raison pour laquelle l’industrie du tabac a joué un rôle actif sur les concentrations en nicotine de ces produits, ceci afin de préserver ses volumes de vente.

 

Pourquoi vouloir reproduire cette sensation avec le vapotage ?

La reproduction du “throat hit” grâce à la e-cigarette permet de renouer avec cette sensation propre au tabac. En effet, le “throat hit” déclenche une impression de bien-être, de plaisir et de récompense qui n’a rien de néfaste en soi.

Avec le vapotage, il est désormais possible de renouer avec cette même sensation, tout en s’affranchissant du tabac.

 

Cigarette électronique : comment reproduire le hit ?

Vape DIY, dry smoking, il y a plus d’une manière de reproduire le “hit” avec la cigarette électronique.

 

L’influence de la concentration en nicotine du e-liquide

Le plus simple est évidemment d’adapter son e-liquide à sa vape. La teneur en nicotine influant directement sur l’intensité du throat hit, il est donc recommandé de privilégier les liquides en contenant au moins 11 mg/ml, les E-shops proposent tous des boosters de nicotine qui vous permettront de calibrer le taux de nicotine en fonction de vos besoins.

Il s’agit d’une concentration moyenne qui permet toutefois d’avoir la sensation de grattement dans la gorge recherchée par les fumeurs. Plus celle-ci est importante et plus l’effet du “hit” est important.

 

La modulation du voltage de sa E-cigarette

Actuellement, les E-cigarettes en vente en France sont très majoritairement dotées d’une double résistance. Or, cette particularité contribue à diminuer le “hit” en produisant une vapeur moins dense et moins chaude.

Voltage E-cigarette Pour une sensation plus intense, il faut donc pouvoir obtenir une plus grosse fumée. Pour cela, il faut se tourner vers :

Les cigarettes électroniques équipées d’une batterie Twist : cette dernière permet de trouver facilement le “sweet spot” vous convenant le mieux. Le réglage de la tension de la batterie fait surtout gagner en voltage et en puissance. L’augmentation du point de chauffe de la résistance permet alors de produire une plus grosse vapeur, induisant de fait un “hit” plus soutenu ;

L’utilisation d’un mod. Ce terme désigne l’ensemble des e-cigarettes dont les composants sont modifiables par l’utilisateur. Le mod permet d’accéder à de nombreuses fonctionnalités allant dans le sens d’une vape plus qualitative. Ce produit est toutefois moins accessible au grand public et nécessite quelques connaissances en DIY.

 

La technique du dry smoking

Le dry smoking que l’on peut traduire par fumer à sec est un phénomène qui survient quand le coton de votre résistance n’est plus alimenté en e-liquide. Dans ce cas, cela n’a rien d’agréable.

En revanche, le résultat est tout autre si vous utilisez un atomiseur reconstructible sans réservoir, (dripper en anglais). Ici, vous devez donc verser directement le e-liquide sur le coton. Si vous perdez donc nécessairement en autonomie, en revanche, la production de vapeur est bien plus grosse, les arômes plus intenses et le hit plus puissant.

 

Un clearomiseur plus proche de votre bouche

clearomiseur nautilus2-1 Pour mémoire, le clearomiseur est un mot issu de la contraction de « clear » et « atomiseur ». Celui-ci désigne un ensemble de pièces comprenant l’atomiseur, le réservoir transparent, l’embout bucal et la résistance qui chauffe le liquide. Cette dernière peut être située sur la partie inférieure ou sur la partie supérieure de cet ensemble de pièce.

Cette dernière position place le clearomiseur plus proche de la bouche. De fait, la vapeur est plus chaude, les saveurs plus marquées et le “hit” plus conséquent.

 

 

 

Le cartomiseur pour une vape au tirage très serré

Autre terme relativement complexe pour un néophyte, le cartomiseur. Là encore, il s’agit de la contraction de deux mots (catridge et atomizer). Il désigne l’ensemble constitué par l’atomiseur et le réservoir. Toutefois, le cartomiseur diffère du clearomiseur par son fonctionnement. En effet, l’atomiseur a ici une forme de cartouche. Il contient la bourre et une résistance centrale.

Ce système est plus ancien et tend à disparaître. Il présente cependant un avantage de taille, celui de pouvoir produire une vape au tirage très serré, et donc la sensation de picotements recherchée.

 

Vape DIY : faire son eliquide soi-même pour gérer le dosage de PG et VG

Enfin, dernière possibilité de retrouver la sensation de plaisir induite par le « gratouillis » du fond de la gorge, celle de faire soi-même son e-liquide maison. Cela s’inscrit évidemment dans la tendance DIY (Do It Yourself – Fais-le toi-même) de ces dernières années. Cela permet surtout de pouvoir contrôler les dosages en PG/VG :

  1. Dosage Propylène glycol (PG) : le PG possède plusieurs propriétés qui en fait un composé entrant dans la composition de nombreux e-liquides. L’une d’elles est de permettre, grâce à son action vasodilatatrice, de favoriser l’absorption de la nicotine par les voies respiratoires. Le propylène glycol contribue donc à augmenter le ressenti du hit. Par ailleurs, c’est un excellent exhausteur d’arôme ;
  2. Dosage en glycérine végétale (VG) qui a une action opposée à celle du PG.

 

Certains vapoteurs sont frustrés de ne pas dénicher le produit leur correspondant. Faire son propre mélange maison permet donc à chacun de trouver le parfait équilibre entre PG et VG, et donc, d’avoir une vape adaptée à ses propre goûts.

Enfin, il faut souligner qu’il existe dorénavant des liquides sans nicotine procurant le même plaisir. Leur composition s’appuie sur des saveurs et des arômes comme le café ou la menthe qui sont réputés favoriser la sensation de picotement en fond de la gorge. L’avantage de ces gammes est que le vapoteur peut s’adonner à son plaisir sans être dépendant de la nicotine. Parfait pour les consommateurs qui veulent s’éloigner au maximum de la cigarette traditionnelle.

promotion e-liquide pas cher

Des centaines de saveurs d'e-liquide premium à prix incroyables

📦 Toutes les commandes sont traitées et livrées. Les conditions actuelles de transport et de livraison peuvent entraîner certains retards 📦

Votre Panier