Eliquide DIY, Eliquide pas cher en ligne

Eliquide au THC en DIY – Est il possible de le préparer soi même?

4/5 - (76 votes)

Comment faire son propre liquide THC ? C’est une question que beaucoup de gens se posent. Faire son propre eliquide au THC est toujours amusant et surtout économique même si dans le cas du THC une courbe d’apprentissage sera nécessaire.

Nous avons élaboré ce guide de base pour savoir comment fabriquer un eliquide au THC destiné à être vapoté avec votre e-cigarette. L’avantage évident lorsque vous préparez votre e-liquide vous-même et utilisez vos propres matériaux : vous savez exactement ce que vous allez consommer. Vous maitrisez la qualité du produit de A à Z, un produit avec des vertus apaisantes: amélioration du sommeil, mais aussi combat du stress et de l’anxiété

Sachez toutefois que la manipulation de N’IMPORTE QUEL produit chimique ou solvant peut s’avérer délicate et intimidante, et il ne faut donc pas tenter le processus si vous n’avez pas l’équipement approprié et/ou si vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’une ou l’autre des étapes.

De plus, nous attirons votre attention sur les points suivantes:

  1. Ce guide n’a qu’un but informatif
  2. Nous ne vous recommandons pas particulièrement de préparer votre propre eliquide, ni de consommer du THC .
  3. Eliquide-DIY.fr décline toute responsabilité en cas de danger, d’incident, de blessure ou de tout autre situation qui pourrait découler de la préparation d’un eliquide au THC, y compris la conformité avec la législation de votre pays qui pourrait interdit la consommation, préparation d’e-liquides au THC (comme la France par exemple).

Si vous êtes toujours là, et que ce petit avertissement ne vous a pas fait fuir, voici le guide ultime du préparateur d’e-liquide au THC, un jus basé sur l’extraction d’huile de THC.

 

Table des matières

Les outils pour créer un e-liquide au THC sûre à vapoter

En ce qui concerne les matériaux dont vous aurez besoin pour fabriquer votre e-liquide au THC , cela dépend vraiment de la méthode spécifique que vous allez utiliser. Si vous faites une simple recherche sur YouTube, par exemple, vous trouverez plusieurs techniques et méthodes différentes que vous pouvez utiliser, et qui semblent toutes fonctionner.

D’une façon  générale, les 3 principales méthodes pour concevoir de l’huile de THC destinée à être vapotée sont les suivantes :

  1. La méthode de la glycérine végétale (méthode longue)
  2. La méthode de la glycérine végétale (méthode courte)
  3. La méthode de l’extraction de la colophane (ou Rosin en anglais) se réfère à l’extraction qui utilise une combinaison de chaleur et de pression pour presser la sève de la résine de cannabis.

Nous allons passer en revue les étapes de chacune de ces trois méthodes, mais nous dirons qu’en termes de pureté, de sécurité et de qualité globale, nous recommandons d’utiliser la méthode d’extraction de colophane avec un lisseur à cheveux.

En effet, les deux autres méthodes impliquent l’utilisation de solvants potentiellement dangereux qui, lorsqu’ils sont chauffés à des températures suffisamment élevées, peuvent se décomposer en formaldéhyde, un composant potentiellement cancérigène que vous ne voulez absolument pas inhaler.

Traditionnellement, on utilise dans la conception des  huiles de THC un mélange de polyéthylène glycol (PEG), de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Cependant, il a été démontré que tous ces composants, à l’exception de la glycérine végétale, pourraient se décomposer en composés cancérigènes à des températures extrêmement élevées. Vous pouvez fabriquer une-liquide en utilisant uniquement de la glycérine végétale, mais il a tendance à être un peu plus faible en puissance et en qualité globale.

Dans tous les cas, nous allons passer en revue le processus de fabrication de en analysant ces trois méthodes, et vous pouvez choisir celle que vous voulez employer en fonction du temps dont vous disposez et des matériaux que vous avez sous la main.

Lire aussi notre article sur les effets des eliquides au CBD sur votre santé

 

Préparation d’un e liquide au THC – Méthode n° 1 par extraction à la glycérine végétale (méthode longue)

Cette méthode consiste essentiellement à broyer de la fleur de cannabis brute (à forte teneur en THC), puis à la saturer de glycérine végétale de qualité alimentaire et à la laisser reposer pendant très, très longtemps (jusqu’à trois mois), tout en la remuant et en la filtrant toutes les quelques semaines. Cette méthode n’est pas très populaire en raison du temps qu’elle prend, mais elle est simple et difficile à louper (contrairement aux deux autres méthodes).

Le CBD THC cannabidiol nicotine e-cigarette e-liquide

E liquide au THC: matériel nécessaire pour la méthode d’extraction à la glycérine végétale (méthode longue)

Les composants suivants seront nécessaires pour préparer votre eliquide selon la 1ère méthode:

  1. De la fleur ou des bourgeons de marijuana (vous pouvez en utiliser autant ou aussi peu que vous le souhaitez, mais pour référence, un huitième d’once (3,5 g) d’herbe produira environ 30-60 ml de jus de vape,
  2. Glycérine végétale pure de qualité alimentaire USP,
  3. Plaque de cuisson (ou un bol Pyrex allant au four),
  4. Papier d’aluminium,
  5. Four,
  6. 2 bocaux en verre avec un couvercle hermétique,
  7. Un fouet manuel,
  8. Passoire en fil de fer,
  9. Spatule flexible en caoutchouc (assez petite pour s’insérer dans la passoire),
  10. De l’étamine ou un sac en mousseline de coton,
  11. Congélateur,

Pour commencer, vous devez d’abord broyer vos bourgeons de marijuana brute. Nous ne recommandons pas l’utilisation d’un véritable broyeur, car si vous obtenez une fleur trop fine, une grande partie de celle-ci ne sera pas filtrée lors du raffinage et vous vous retrouverez avec beaucoup d’herbe moulue dans votre e-liquide. Cassez simplement les plus grosses boules avec vos mains jusqu’à ce que tout soit d’une taille plus petite et uniforme.

E liquide au THC: les étapes de préparation de la méthode d’extraction à la glycérine végétale

Voici les étapes à suivre dans l’ordre:

  1. Cassez les bourgeons de cannabis en petits morceaux à la main.
  2. Couvrez votre plaque de cuisson avec du papier d’aluminium, et étalez les bourgeons sur la plaque.
  3. Placez la feuille de cuisson dans le four à une température de 120℃ pendant environ 30 minutes. Il s’agit d’une étape cruciale car elle décarboxyle le THCA contenu dans les bourgeons bruts, en THC psychoactif.
  4. Sortez la préparation du four et laissez-les refroidir pendant quelques minutes.
  5. Versez les têtes dans le bocal en verre muni d’un couvercle hermétique, puis versez juste assez de glycérine végétale (VG) pour recouvrir les têtes. Il ne faut pas utiliser trop de VG, car le produit final sera super dilué et n’aura pratiquement aucun effet psychoactif. Si vous utilisez la bonne quantité de VG, vous devriez vous retrouver avec un mélange épais, grumeleux et gluant, facile à remuer mais pas trop liquide.
  6. Remuez le mélange, fermez le couvercle et mettez une étiquette avec la date. Vous laisserez le tout reposer dans un endroit sûr, frais, sombre et sec pendant environ un mois.
  7. Au bout d’un mois environ, sortez le bocal et remuez-le soigneusement. Ajoutez environ une cuillère à soupe de VG frais afin de poursuivre le processus d’extraction du THC. Remuez/mélangez à nouveau, et mettez de côté dans un endroit sûr pour un autre mois.
  8. Répétez ce même processus en ajoutant une autre cuillère à soupe de VG frais. Placez de nouveau dans un endroit frais et sûr pour un mois de plus. (n’hésitez pas à mélanger/remuer le pot aussi souvent que vous le souhaitez pendant la période de trois mois, même quotidiennement si vous le souhaitez. Plus il est mélangé, mieux c’est).
  9. Une fois le dernier mois écoulé, sortez le mélange et mélangez-le bien avec votre baguette. Ensuite, placez votre petite passoire métallique au-dessus d’un bocal en verre propre (celui-ci n’a pas besoin d’être scellé), et versez le mélange cannabis/VG dans la passoire. Laissez tout le VG s’égoutter à travers la passoire, en utilisant la spatule en caoutchouc pour extraire autant de liquide restant que possible.
  10. Jetez le cannabis brut, nettoyez la passoire et couvrez-la de quatre couches d’étamine (vous pouvez aussi utiliser un sac en mousseline de coton pour faire office de filtre).
  11. Versez le mélange liquide cannabis/VG sur l’étamine ou le sac en mousseline, en le laissant s’égoutter dans un bocal en verre propre (vous pouvez utiliser le même que pour le premier filtre, du moment que vous le nettoyez).
  12. Essorez le liquide restant de l’étamine ou du sac en mousseline, et voilà, c’est fait ! Si tout s’est déroulé correctement, vous devriez vous retrouver avec un liquide VG propre, sans débris, infusé avec de l’extrait de THC. Vous pouvez alors utiliser une seringue ou un flacon compte-gouttes pour l’ajouter à votre cartouche de vape.
  13. Profitez-en ! Pour un effet et un goût maximum, attendez 15 à 20 minutes après avoir ajouté le jus au THC à la cartouche avant de commencer à le vapoter. Cela permet à la mèche d’absorber complètement le e-liquide.

 

Préparation d’un e liquide au THC – Méthode n° 2 par extraction à la glycérine végétale (méthode courte)

Cette méthode implique donc à peu près le même processus que la première méthode, bien qu’elle implique de chauffer le mélange cannabis/VG pour accélérer radicalement le processus (de trois mois à seulement 3-4 heures environ).

Eliquide au THC: matériel nécessaire pour la méthode d’extraction à la glycérine végétale (méthode courte)

Les composants suivants seront nécessaires pour préparer votre eliquide au THC selon la 2nde méthode:

  1. Des fleurs de cannabis brute,
  2. Glycérine végétale pure de qualité alimentaire USP,
  3. Huile de colza ou végétale (pour le chauffage du bain d’huile),
  4. Une marmite pour faire bouillir (ou de préférence des bocaux/plats en verre Pyrex qui peuvent être posés sur le brûleur de la cuisinière)
  5. Une Cuisinière,
  6. Deux thermomètres précis (les thermomètres de cuisson conviennent bien),
  7. Une passoire à mailles fines,
  8. Un petit fouet pour mixer,
  9. Une spatule en caoutchouc

En gros, cette méthode consiste à mélanger la fleur de cannabis brute dans du VG comme vous l’avez fait dans la première méthode, mais au lieu de laisser reposer pendant des mois/semaines, vous allez “cuire” le mélange liquide dans un bain d’huile pour accélérer considérablement le processus de diffusion.

E liquide au THC: les étapes de préparation de la méthode d’extraction à la glycérine végétale (méthode courte)

Voici les étapes à suivre dans l’ordre:

  1. Cassez vos bourgeons de cannabis à la main en morceaux relativement petits et mettez-les dans un bocal en verre Pyrex (ou autre bocal résistant à la chaleur).
  2. Versez juste assez de glycérine végétale (VG) sur les bourgeons pour les saturer, mais veillez à ne pas en ajouter une quantité excessive. Remuez le mélange jusqu’à ce qu’il soit uniformément réparti. Vous devez obtenir un mélange cannabis/GV épais et grumeleux, mais pas trop liquide.
  3. Versez un peu d’huile de colza ou d’huile végétale dans un grand récipient en pyrex ou un récipient résistant à la chaleur. Vous placerez le bocal en pyrex contenant le mélange cannabis/VG dans cette huile et vous le laisserez chauffer dans le “bain d’huile”. (Il faut mettre suffisamment d’huile de canola dans la casserole en verre pour que le bocal contenant le mélange de VG ne soit immergé que de 1 à 2 pouces).
  4. Placez la casserole avec l’huile de canola sur une cuisinière ou sur une plaque chauffante et faites-la chauffer jusqu’à ce qu’elle atteigne une température constante de 105℃ (cette étape est importante et c’est pourquoi vous avez besoin d’un bon thermomètre de cuisson fiable).
  5. Une fois à température, placez le bocal en verre contenant le mélange cannabis/VG dans le bain d’huile chaude. Utilisez un autre thermomètre pour ce bocal et essayez de le maintenir à une température aussi proche que possible de 80℃ (en d’autres termes, le bain d’huile extérieur bout à 105℃ et le bocal en verre intérieur bout à 80℃). Cette température est cruciale car elle permet au THC des bourgeons bruts de se diffuser dans le liquide VG. Si vous allez beaucoup plus chaud que cela, vous risquez que le THC se décompose en CBN, qui ne procure pas beaucoup de high).
  6. Une fois que vos températures sont stables et cohérentes, laissez reposer pendant environ 45 minutes, en remuant fréquemment le mélange cannabis/VG.
  7. Après 45 minutes, retirez le bocal en verre du bain d’huile et laissez-le refroidir pendant quelques minutes. Placez ensuite votre tamis à mailles fines sur un bocal en verre propre et versez le mélange cannabis/VG dans le tamis. Ce sera votre “premier passage” de e-liquide THC. Vous devrez utiliser la spatule en caoutchouc flexible pour presser/expulser le liquide des bourgeons agglutinés, à travers la passoire, et dans le pot propre.
  8. Une fois que vous avez extrait le maximum de liquide de ce premier passage, remettez ces mêmes têtes de cannabis dans un bocal en verre, en ajoutant du VG pour répéter le processus (en tout, vous ferez trois passages au total, en répétant les étapes 2 à 7). Vous pouvez donc soit le laisser séparé pour obtenir un jus de vape super puissant, soit y ajouter les cycles 2 et 3 pour augmenter votre volume total. C’est à vous de voir comment vous voulez le faire).
  9. Après avoir répété les étapes 2 à 7 deux fois supplémentaires (en ajoutant du VG frais et en vous assurant de maintenir les températures clés à chaque fois), vous devrez affiner votre mélange de VG avec une étamine pour filtrer tous les débris végétaux restants. Nettoyez votre tamis à mailles, et posez environ quatre couches d’étamine sur le dessus. Versez le mélange de VG sur l’étamine, en le laissant s’égoutter autant que possible dans le bocal en verre propre. Utilisez la spatule en caoutchouc pour extraire le plus de liquide possible (vous pouvez même utiliser vos mains pour extraire le liquide restant que vous ne pouvez pas extraire avec la spatule).
  10. Après avoir filtré tout le liquide à travers l’étamine, vous voudrez faire bouillir le liquide de THC raffiné dans votre bain d’huile à 105℃ pendant environ 30 minutes pour décarboxyler complètement le THCA en THC (vous devrez augmenter la température du bain d’huile “extérieur” afin d’obtenir la température du bocal en verre “intérieur” à 105℃). Faites attention à ce que le liquide commence bien à faire des bulles (en dégageant des bulles de carbone), et veillez à ne pas dépasser de beaucoup 105℃ car cela entraînerait la conversion du THCA en CBN).
  11. Si tout a été fait correctement, vous devriez vous retrouver avec un liquide VG puissant, propre, sans débris et infusé avec de l’extrait de THC, à ce moment-là vous pouvez utiliser une seringue ou un flacon compte-gouttes pour l’ajouter à votre cartouche de vape et commencer à vaper.
  12. Profitez-en ! (Pour un effet et un goût maximum, attendez 15 à 20 minutes après avoir ajouté le e-juice THC à la cartouche avant de commencer à fumer. Cela permet à la mèche d’absorber complètement le e-liquide).

Lire aussi notre article sur les différences entre les eliquides au CBD et les huiles de CBD

 

Préparation d’un e liquide au THC – Méthode n° 3 par extraction de colophane (rosin)

Comme nous l’avons mentionné plus haut, c’est notre méthode préférée pour concevoir son eliquide au THC pour parce qu’elle est de la plus haute qualité, la plus puissante, la plus savoureuse, et (peut-être) même la plus sûre parce qu’elle n’utilise pas d’agents diluants.

De plus, cette méthode sera plus rapide que les deux autres méthodes et vous pouvez utiliser des concentrés de THC déjà préparés (comme le shatter ou la cire BHO) si vous n’avez pas les outils pour presser votre propre colophane.

E liquide au THC: le matériel nécessaire pour la méthode d’extraction de la colophane

Les composants suivants seront nécessaires pour préparer votre eliquide au THC selon la 3eme méthode à la colophane:

  1. De l’herbe sèche (il doit s’agir d’herbes denses, les herbes moulues ne fonctionnent pas),
  2. Un lisseur à cheveux,
  3. Papier sulfurisé,
  4. Petit flacon en verre pour le mélange,
  5. Une bouteille de 1 g de la solution terpénique naturelle The Potion,
  6. Un briquet,
  7. Seringue pour cartouche d’e-cigarette (pour ajouter le e-liquide THC à votre e-cig),
  8. Baguette de mélange,
  9. Flacon compte-gouttes (pour ajouter la Potion Terpénique dans le flacon en verre)

Cette méthode consiste à utiliser un lisseur pour presser la colophane d’une tête de marijuana brute, afin de recueillir la colophane afin d’y  ajouter quelques gouttes de terpène et à chauffer le tout pour le mélanger. C’est un peu délicat si vous ne l’avez jamais fait auparavant, mais comme nous l’avons dit, c’est la méthode la plus puissante, la plus qualitative et la plus savoureuse des trois.

 

Préparer son e liquide au THC: les étapes selon la méthode d’extraction de la colophane

Voici les étapes à suivre dans l’ordre:

  1. Choisissez un bon morceau dense que vous utiliserez pour extraire la résine. Il s’agit d’une étape cruciale, car il est impératif que la tête de cannabis soit dense et bien tassé, presque sans graines ni tiges. Pour obtenir suffisamment d’e-liquide à utiliser dans votre e-cig, vous devrez probablement finir par utiliser environ 3g de bourgeons frais (ou à peu près une ⅛ oz). Dans tous les cas, votre objectif est d’obtenir environ 0,4g-0,6g de colophane. Vous devrez probablement presser plusieurs bourgeons différents séparément afin d’obtenir cette quantité.
  2. Une fois que vous avez obtenu vos têtes denses et de haute qualité, préparez votre lisseur à cheveux. Une bonne température pour presser la colophane des têtes de cannabis est d’environ 120-140℃, donc si vous savez à quelle température votre lisseur à cheveux fonctionne, vous pouvez l’ajuster en conséquence. (Si le réglage minimum est une température plus élevée que cela, vous pouvez le laisser chauffer, puis le débrancher et le laisser reposer pendant plusieurs secondes pour qu’il refroidisse et essaie de se placer dans cette plage de 120-140℃). Comme nous l’avons dit, cette méthode repose en grande partie sur des essais et des erreurs, surtout si c’est la première fois que vous la pratiquez. Essayez de ne pas être frustré.
  3. Placez le morceau sur un morceau de papier sulfurisé de bonne taille, et repliez le papier sur le dessus de façon à ce que le morceau soit pris en sandwich entre les deux. Ensuite, une fois que le lisseur à cheveux est à température, placez le papier de colophane dans le lisseur et appuyez avec autant de force que possible pendant plusieurs secondes, en veillant à ne pas brûler la pépite (ou le papier). Si vous procédez correctement, il vous restera une petite quantité de résine sur le papier parchemin que vous pourrez décoller par la suite.
  4. Répétez les étapes 2 et 3 avec de nouvelles pépites et du papier sulfurisé frais jusqu’à ce que vous ayez consommé environ 3 grammes d’herbe sèche. Comme nous l’avons dit, vous aurez besoin d’au moins 0,4 g de colophane pour obtenir une quantité décente de e-liquide à fumer. (Vous pouvez utiliser moins que cela, mais il ne sera pas aussi puissant).
  5. Une fois que vous avez pressé environ 3g de buds dans la colophane, vous devez récupérer la colophane sur le papier sulfurisé. Il est préférable de le mettre au réfrigérateur pendant une minute ou deux, car cela permet de le décoller plus facilement du papier. Ne la touchez pas non plus avec vos mains – nous aimons utiliser l’extrémité de la boule d’une baguette métallique pour la faire rouler sur le papier en une grosse boule.
  6. Une fois que vous avez recueilli environ 0,4-0,6 g de colophane, mettez le tout dans votre petit flacon en verre.
  7. Ensuite, utilisez un flacon compte-gouttes pour ajouter 8 gouttes de la solution terpénique The Potion dans le flacon (8 gouttes pour environ 0,5 g de colophane).
  8. Une fois la colophane et la solution The Potion dans le flacon, utilisez un briquet pour chauffer le verre jusqu’à ce que le liquide commence à bouillonner (cela ne prend que 3 à 4 secondes). Faites très attention à cette étape, car si vous laissez la solution devenir trop chaude, vous brûlerez tous les terpènes et tuerez la saveur de l’e-juice (sans parler du risque de brûler la colophane THC elle-même).
  9. Dès que le liquide The Potion commence à bouillonner, utilisez votre petite baguette métallique pour dab ou votre baguette de mélange pour bien mélanger la solution. Ensuite, utilisez votre seringue pour aspirer le liquide et l’ajouter à votre e-cig.
  10. Si tout a été fait correctement (oui, nous réalisons que c’est un GRAND “si”), vous devriez vous retrouver avec une petite quantité de liquide à vaper à haute teneur en THC qui est puissant, sûr et très doux au goût.

 

E liquide au THC fait maison ? N’oubliez pas la décarboxylation !

Une chose que nous voulons souligner ici est l’importance de la température dans toutes ces différentes étapes. Bien que les étapes elles-mêmes puissent sembler simples et directes, vous devez vraiment faire attention aux températures pour vous assurer que vous ne carbonisez pas votre eliquide de THC, et/ou que vous ne brûlez pas les cannabinoïdes et terpènes importants qui sont présents. Si vous le faites, vous vous retrouverez avec une huile de concentré de cannabis désagréable et inutile qui ne produira que peu d’effets.

Dans la première méthode, vous vous souviendrez que nous avons “cuit” nos bourgeons décomposés dans le four à une température de 105℃ pendant environ 25-30 minutes. Cela devrait permettre une excellente décarboxylation du THCA en THC, ainsi que la décarboxylation d’autres cannabinoïdes sans les “endommager” (ou tout autre terpène, flavonoïde, etc. qui pourrait être présent).

Pour une décarboxylation la plus efficace, l’herbe doit être exposée à des températures d’environ 105-140℃ pendant 30 minutes à une heure. Si vous dépassez environ 150℃, la composition chimique des cannabinoïdes (THC) et des terpènes commence à se dégrader, et vous vous retrouverez avec une huile d’herbe inutile et au goût désagréable.

E liquide au THC & test de détection THC: combien de temps le THC reste t il dans le corps?

Combien de temps le THC reste-t-il dans votre corps ? C’est une question que se posent de nombreux consommateurs de cannabis, non seulement en raison des tests de dépistage de drogues effectués par la police, mais aussi parce que de plus en plus de lieux de travail adoptent la pratique du dépistage de drogues pour leurs employés.

Le THC est le principal cannabinoïde du cannabis que l’on trouve généralement en forte concentration, et c’est aussi celui qui reste le plus longtemps après la consommation. On ne sait pas exactement combien de temps le THC peut rester dans l’organisme, car cela dépend de la personne qui l’a consommé, de la quantité qu’elle a prise, de la manière dont elle l’a prise et du lieu où elle l’a prise

Il existe différents types de tests de dépistage de drogues qui sont utilisés pour voir si vous avez consommé du cannabis. Nous pensons qu’ils mesurent le THC présent dans votre organisme ainsi que le THC-COOH, un métabolite séparé par le foie lorsqu’il se débarrasse du THC et qui peut rester en place pendant un certain temps.

Les tests les plus courants sont les tests de salive, les tests d’urine et le toujours effrayant test capillaire. Nous allons vous expliquer combien de temps le THC-COOH peut rester présent dans chaque test possible :

Le test salivaire de détection du THC

Il s’agit de l’un des tests les plus courants, car il est facile et rapide à réaliser partout et à tout moment. Cette technique est utilisée sur la route par les policiers, et elle est peu à peu remplacée par les tests d’urine, plus difficiles à éviter. Le test salivaire est utilisé en raison de sa rapidité et de sa facilité d’utilisation, et parce qu’il s’agit de l’une des méthodes les plus efficaces. Il est généralement utilisé pour déterminer si vous avez fumé récemment. L’inconvénient de ce test est que les fumeurs habituels présenteront un résultat plus positif que ceux qui ne fument pas régulièrement.

Il peut se révéler positif jusqu’à 24h chez les consommateurs réguliers et 12 heures après pour les consommateurs occasionnels. La cocaïne peut également durer au moins un jour et les opiacés jusqu’à 4, même si ce n’est évidemment pas la même chose que d’avoir fumé un joint il y a 14 heures et de conduire. On trouve de plus en plus de produits sur le marché qui sont conçus pour être consommés et qui donnent des résultats négatifs à un test qui aurait normalement été positif.

 

Le test urinaire de détection du THC

Combien de temps le THC reste-t-il dans votre corps ? Le test urinaire peut être extrêmement délicat si vous êtes un fumeur régulier ; vous pouvez donner un résultat positif jusqu’à 5-7 jours après avoir consommé si vous ne fumez qu’occasionnellement, et jusqu’à 15 jours si vous êtes un fumeur régulier. Il existe des cas de personnes dont le résultat est positif 70 jours après avoir fumé !

Vous pouvez utiliser des produits à base de complexe minéral pour vous permettre de passer un de ces tests, c’est pourquoi les tests salivaires sont beaucoup plus fiables pour ce genre de choses. Le problème est de boire la salive avant de faire le test. Pourquoi pensez-vous que lorsque vous faites un test, on vous demande de ne pas uriner avant de le faire ? C’est parce que si vous urinez avant, l’échantillon d’urine suivant est plus dilué, surtout si vous buvez de l’eau. Si cela est détecté, le test sera rejeté et vous devrez en refaire un autre. Si vous utilisez un complexe minéral tel que du Magnum Detox, votre test devrait revenir négatif, bien que tout dépende du moment où vous le prenez, de la manière dont vous le prenez et de la durée de votre consommation.

 

Le test capillaire de détection du THC

C’est le test le plus précis, car il peut pratiquement dire quand vous avez consommé pour la dernière fois. Ce test a vu le jour aux États-Unis, et il est si précis qu’il n’y a pratiquement aucun moyen de le contourner, à part se raser la tête, ce qui pourrait être un peu suspect. Le THC reste dans les cellules de nos cheveux pour toujours jusqu’à ce qu’on les coupe, malheureusement. Selon la longueur à laquelle le contenu en THC est trouvé sur le follicule capillaire, le laboratoire sera capable de se prononcer si vous avez consommé plus ou moins et à peu près quand du THC. Son utilisation la plus courante est de tester si des drogues ont été consommées au cours des trois derniers mois avec seulement 1,5 cm de cheveux. On immerge le cheveu dans un liquide et on l’analyse pour voir s’il contient du THC-COOH. Ce test est généralement effectué pour les athlètes et d’autres cas le justifiant, car il coûte beaucoup plus cher que les tests de salive et d’urine.

 

Combien de temps le THC  reste-t-elle dans votre organisme ?

La principale substance chimique contenue dans la marijuana est le THC. Bien que les effets du THC s’estompent quelques heures après l’ingestion, des traces de cette substance chimique peuvent rester dans l’organisme pendant des semaines.

  1. 30-45 jours peuvent faire échouer un test d’urine
  2. 60-75 jours pour un test sanguin
  3. Un test de follicules pileux peut échouer jusqu’à 90 jours.

Même si les effets du THC ne durent que quelques heures, des traces de celui-ci peuvent rester dans l’organisme pendant des semaines ou des mois. Vous pouvez échouer à un test de dépistage de drogues entre 30 et 90 jours après avoir consommé du THC, selon que l’on teste l’urine, le sang ou les follicules pileux.

Contrairement au THC, le chanvre et les autres produits à base de marijuana ne vous feront pas échouer à un test de dépistage de drogues. Différents éléments influent sur la durée pendant laquelle la marijuana reste dans votre organisme, notamment la concentration de THC et la fréquence de consommation.

Le THC étant stocké dans les graisses, le poids corporel, l’exercice et le métabolisme influent sur la durée de son séjour dans l’organisme.

 

🔬 Qu'est ce que le THC?

Le THC est le principal composé psychoactif de la marijuana. C'est ce qui donne aux gens la sensation de planer. Nous avons deux types de récepteurs cannabinoïdes dans notre corps. Le THC se lie aux récepteurs - principalement dans le cerveau - qui contrôlent la douleur, l'humeur et d'autres sentiments.

🧪Les eliquides au THC contient il des produits chimiques ?

Au lieu de contenir de la nicotine, les eliquides au cannabis contiennent généralement un mélange de cannabinoïdes, de terpènes, de divers solvants utilisés comme diluants et d'additifs aromatiques.

❓CBD et THC : quelle est la différence ?

Le CBD peut provenir du chanvre ou de la marijuana, mais il est souvent dérivé du chanvre afin d'éviter l'ajout de grandes quantités de THC. Le THC, quant à lui, provient de la marijuana. Le CBD qui provient de la marijuana peut contenir plus de THC, ce qui n'est peut-être pas idéal pour les personnes qui essaient d'éviter le THC.

😩 Le THC ou le CBD sont-ils meilleurs pour soulager la douleur ?

Le THC semble avoir un effet plus important sur la façon dont l'esprit perçoit la douleur, tandis que le CBD pourrait soulager la douleur à sa source. Certaines études avancent que le THC pourrait soulager la douleur des maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde

⚕️ Pouvez-vous faire la différence entre le CBD et le THC dans un test de dépistage de drogues ?

Le cannabidiol (CBD) ne devrait pas apparaître dans un test de dépistage de drogues. Cependant, de nombreux produits à base de CBD contiennent des traces de delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), le principal ingrédient actif de la marijuana. Si le THC est présent en quantité suffisante, il apparaîtra dans un test de dépistage de drogues. Cela signifie que, dans de rares cas, l'utilisation de CBD peut entraîner un test de dépistage positif.

Fabriquer son e liquide au THC – en conclusion

Comme nous l’avons mentionné, nous vous recommandons, dans la mesure du possible, d’acheter une huile de THC (une huile spécialement conçue pour le vapotage) auprès d’un dispensaire établi et fiable. De cette façon, vous savez que vous obtiendrez un produit sûr et de haute qualité, et vous ne courrez pas le risque de gaspiller de la bonne herbe ou de vous blesser/brûler en cours de route.

Rebuté à l’idée de préparer votre e liquide au THC? découvrez nos e liquides au CBD!

10 résultats affichés

Affichage de 1–4 sur 10 résultats

Destockage E-liquide !

Votre Panier