WidgetAvisVerifies
Sélection de la page
Cigarette électronique Juul, est-ce la fin en France ?

Cigarette électronique Juul, est-ce la fin en France ?

Juul, le fabricant de cigarette électronique et de recharge se prépare à quitter cinq pays européens dans l’année, selon plusieurs médias spécialisés dans la vape. Le fabricant de cigarettes électroniques prévoit de se retirer d’Autriche, de Belgique, du Portugal et d’Espagne en juillet, puis de France à la fin de l’année. Contrairement à tous les arrêts et licenciements signalés au cours des derniers mois, la source de BuzzFeed affirme que cette décision n’a rien à voir avec la pandémie de coronavirus.

Jull e-cigarette Les marchés de l’Autriche, de la Belgique et du Portugal sont apparemment trop petits pour la marque Juul. Les ventes de Juul sont relativement élevées en Espagne et en France par rapport au reste du continent, mais pas assez pour justifier les coûts de fonctionnement d’une entreprise dans ces pays et la difficulté de traiter avec les autorités de réglementation. L’Union européenne a des exigences strictes en ce qui concerne les produits de cigarettes électroniques, exigeant notamment que les entreprises respectent une limite de nicotine de 20 milligrammes par millilitre de e-liquide. En attendant, une seule dosette de Juul peut contenir jusqu’à 59 milligrammes de nicotine par millilitre aux États-Unis.

La sortie de Juul sur ces marchés signifie que des centaines d’employés perdront leur emploi. Selon un rapport précédent du Wall Street Journal, la société licenciera environ 800 à 950 employés dans le cadre d’un plan de restructuration. On ne sait pas si ce chiffre inclut déjà les employés qui perdent leur emploi en raison des fermetures européennes.

🧴 E-LIQUIDE PAS CHER A PARTIR DE 1,99€ 🧴

🧴 E-LIQUIDE PAS CHER A PARTIR DE 1,99€ 🧴

🎁 E-liquide pas cher pour cigarette électronique. E-liquide à partir de 1,99€ 🎁

Votre Panier